Cécilia Bovet, médiatrice culturelle, programmatrice écoles et jeune public du Festival International de Films de Fribourg

Quelles sont vos activités professionnelles? | Quel est votre parcours? | Comment trouver un emploi dans la médiation culturelle?
 

Quelles sont vos activités professionnelles?

En 2015, j’ai co-créé avec deux collègues, le Festival Cinéma Jeune Public Lausanne, où je suis donc co-directrice, médiatrice culturelle et programmatrice. Ceci implique la gestion complète de l’association, le choix des films, ainsi que de la médiation pendant la tenue du festival. Etant donné que cet engagement est à temps partiel, j’ai un autre emploi de médiatrice culturelle au Musée cantonal des Beaux-Arts à Lausanne.

Quel est votre parcours?

En 2006, j’ai obtenu ma licence ès Lettres en russe, histoire et esthétique du cinéma et histoire. En parallèle à mes études, je me suis investie bénévolement dans l’enseignement du français à des personnes adultes migrantes dans le cadre de l’association Franc Parler - activité que j’ai particulièrement appréciée et qui m’a amenée à suivre des petites formations en enseignement du français langue étrangère.

 

En 2007, j’ai effectué un stage de documentaliste au Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, où j’ai participé à la gestion de la collection iconographique historique. Le stage s’est transformé en CDD – ce qui m’a amené à y travailler 3 ans. Ce qui m’attirait en particulier était de participer à l’organisation et l'accueil du public des expositions. J’ai en outre j’a suivi un cours en muséologie du Conseil international des musées qui m’a fait découvrir la médiation culturelle: être au cœur d’événements où je peux aller à la rencontre du public est devenu mon projet professionnel ! Les visites guidées que j’animais à la «Maison d’ailleurs» à Yverdon ont confirmé cette voie.

 

Mon expérience dans la médiation culturelle a démarré par un stage et des mandats :

  • au Festival Images à Vevey, de 2010 à 2014 ;
  • au Festival International de Films de Fribourg (FIFF), de 2011 à 2018. J’ai d’abord décroché un mandat pour la coordination technique, puis je suis devenue responsable du programme pour les écoles, avant d’évoluer et développer dans la médiation culturelle, le festival cherchant à diversifier son public.

En parallèle à mon poste au FIFF, j’ai occupé de 2011 à 2020 une fonction d’adjointe scientifique à l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source, en tant qu’assistante d’une professeure d’histoire de la santé qui mène des recherches en psychologie sociale. Je collaborais au niveau scientifique et administratif à plusieurs recherches sur le vieillissement et l’histoire de la profession infirmière.

 

Afin de me perfectionner, j’ai effectué un CAS en médiation culturelle à l’Ecole d’études sociales et pédagogiques à Lausanne.

Comment trouver un emploi dans la médiation culturelle?

La médiation culturelle se développe, il y a de plus en plus de possibilités d’emploi. Par contre, elles peuvent souvent se présenter sous forme de mandats, dont le cumul peut s’avérer fatiguant. Idéalement, il faudrait accumuler le plus d’expériences diverses possibles, dans des secteurs différents. Donc développer sa réactivité en essayant et expérimentant au maximum, déjà pendant les études.

 

Il faut aussi être apte à se remettre en question, la médiation est assez imprévisible. Ce qui fonctionne ou non, n’est pas constant. C’est aussi un «petit milieu» où le bouche à oreille fonctionne bien, le réseau est important, il ne faut pas hésiter à participer à des conférences, des événements.

Il est possible que cette personne ait changé d'emploi depuis la rédaction de ce portrait. Pour connaître son activité actuelle ou pour plus de détails sur son parcours professionnel, pensez à rechercher son profil sur LinkedIn ou d'autres réseaux sociaux professionnels!

Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35