Juan Paola

IMG-20170509-WA0001.jpg (Paola Juan)           
 

 

Assistante diplômée                                                                 

Émergences religieuses et nouvelles spiritualités

Institut de sciences sociales des religions (ISSR)

Bureau : Anthropole 5065.01
Téléphone : +41 21 692 27 38
Email : Paola.Juan<at>unil.ch

Domaines de recherche :

  • Systèmes de santé publique, institutions de soins, psychiatrie
  • Anthropologie de la valeur
  • Europe occidentale
  • Anthropologie historique 
  • Anthropologie graphique

Présentation

Paola Juan est assistante doctorante de la Prof. Irene Becci pour la chaire « Pluralité religieuse et nouvelles spiritualités ».

 

Je suis titulaire d’un bachelor en ethnologie (Université de Neuchâtel), en histoire et sciences des religions (Université de Lausanne) et d’un master en anthropologie sociale (London School of Economics and Political Science).

 

Mon mémoire de master traite de la récente revalorisation de la santé mentale par le NHS et les politiques publiques anglaises à travers l’usage du concept de « Parity of Esteem », défini par le Royal College of Psychiatrists comme le fait de donner autant de valeur à la santé psychique qu’à la santé physique. Sur le plan théorique, cette étude de cas m’a permis de poser un regard critique sur la méthodologie développée par le récent mouvement des « Valuation Studies ». Ce travail a été obtenu avec le prix Maurice Freedman du meilleur travail de master 2017/2018 en anthropologie sociale à la London School of Economics.

 

Je me suis aussi investie dans des projets de médiation scientifique. Je me suis notamment occupée de la coordination du projet Dialogue en Route sur le canton de Genève, programme qui visibilise et de déstigmatise la diversité religieuse et culturelle en Suisse dans un cadre pédagogique et scolaire. J’ai aussi co-créé la plateforme Atlas du Quotidien, association cherchant à partager les outils de l’anthropologie via le milieu culturel à travers un travail de médiation scientifique.

 

J’ai ensuite mené 7 mois de terrain dans une institution hospitalière psychiatrique en Suisse. Ma thèse s’oriente vers le champ de l’anthropologie des systèmes de santé publique et en particulier de l’histoire des institutions psychiatriques en Europe.

 

 

Page Academia 

 

 

Partagez: