Yasser Khazaal

Version du 28 novembre 2019

Yasser Khazaal, professeur ordinaire

depuis le 1er août 2019

Spécialiste en psychiatrie et psychothérapie des addictions, Yasser Khazaal a été nommé professeur ordinaire de l’UNIL au 1er août 2019. Il a rejoint la même année comme médecin-chef le nouveau Service de médecine des addictions du CHUV.

Après une scolarité secondaire au Liban, Yasser Khazaal se forme entre la France et la Suisse. Il fait un premier passage au CHUV entre 2001 et 2007, dans l’unité de traitement des troubles anxieux et de l’humeur. Il rejoint ensuite le Service d’addictologie aux HUG, et c’est fort de cette expérience qu’il rallie en 2019 le nouveau Service de médecine des addictions du CHUV. Cette nouvelle entité est née de la volonté d’intégrer les médecines somatique et psychiatrique, afin de mieux répondre à la diversité des besoins des personnes confrontées aux addictions. Yasser Khazaal relève ce défi en tandem avec le professeur Jean-Bernard Daeppen et une équipe interdisciplinaire.

Il s’intéresse aux addictions avec et sans substances (jeux d’argent, jeux vidéo, cybersexe…) et à leurs interfaces psychopathologique et sociétale. L’exploration des comorbidités psychiatriques, des variables psychopathologiques transdiagnostiques (impulsivité, régulation des émotions, attachement…), des motivations des personnes et de leurs priorités contribuent à offrir des traitements adaptés à la diversité de leurs besoins.

Afin de répondre aux besoins spécifiques des personnes, Yasser Khazaal s'intéresse également au développement, à l’organisation et à l’évaluation de modèles de soins (prestations de services, approches psychothérapeutiques, jeux, interventions électroniques…) visant à promouvoir le rétablissement (faciliter le pouvoir d’agir vers une vie qui a du sens pour soi) des personnes concernées.

Ses recherches portent aussi sur les mutations que connaît le champ des addictions à l’ère numérique. En particulier, les défis liés aux usages des produits véhiculés par internet (jeux, réseaux sociaux, jeux d’argent…) mais aussi les opportunités qu’apportent ces technologies (ex.: applications pour smartphones) dans les traitements des addictions.

Auteur de plus de 200 publications avec plus de 150 co-auteurs, il attache une importance capitale au travail en réseau et aux interfaces interdisciplinaires. Il est impliqué dans un réseau local et international comme l’illustrent ses rôles dans les comités de diverses associations telles que la Société suisse de psychiatrie sociale (SoPsy), l’Association suisse de psychothérapie cognitive (ASPCo), l’Association mondiale de psychiatrie sociale (WASP). Il a notamment été un des membres fondateurs de l’Association européenne de psychiatrie sociale.

Bio express

1998 Diplôme en médecine, Université René Descartes, Paris
Diplôme d’Etat de docteur en médecine, thèse sur l’«Approche psychopathologique du tabagisme et modalités de sevrage»
1999-2001 Médecin assistant, Institutions psychiatriques du Valais romand, Monthey
1999-2005 Formation en psychiatrie-psychothérapie en Suisse, obtention du titre de spécialiste FMH en psychiatrie et psychothérapie en 2005
2001 Formation en thérapies comportementales et cognitives, Association française des thérapies comportementales et cognitives (AFTCC)
2001-2007 Médecin assistant, chef de clinique puis médecin associé à la Section des troubles anxieux et de l’humeur, CHUV
2007-2019 Médecin adjoint, puis médecin adjoint agrégé au Service d’addictologie, HUG
2009 Privat-docent en psychiatrie, UNIGE
2017 Professeur associé, UNIGE
Chercheur associé au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Canada
dès 2019 Professeur ordinaire de l’UNIL et médecin chef au Service de médecine des addictions, CHUV

Par: Nicolas Berlie/Communication FBM

TOP ^

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg